L’heure de se souvenir des travailleurs oubliés